PRESS

 

 

                           SPA EURO RACE / 01, 02 & 03 juin 2018

 

                         Palmarès international à souhait

                  au terme de palpitantes premières joutes

 

Les conditions météorologiques ont été nettement plus clémentes ce samedi dans la cuvette de Francorchamps, les premières épreuves de Spa Euro Race 2018 ayant pu être disputées dans les meilleures conditions, sur une piste restée sèche. Après les ultimes séances d’essais, ce sont les jeunes loups de la F4 France qui ont inauguré le bal, avec une première joute de 20 minutes plus un tour qui a vu le Monégasque Arthur Leclerc, le Brésilien Caio Collet et le Sud-Africain Stuart White se tirer une bourre d’enfer en début de course… avant de perdre beaucoup de temps ! Tout profit pour le Belge Ulysse De Pauw, qui en profitait pour se retrouver devant, filer et remporter sa première victoire sous les couleurs du RACB National Team ! De Pauw devançait au bout des 9 tours le Français Pierre-Louis Chovet et Arthur Leclerc. En dépit d’une 8ème place finale, au cœur d’un peloton très agité, Ugo de Wilde profitait de l’abandon de Collet pour repasser en tête du championnat.

 

La Course 2, disputée en fin de journée, était marquée par une incroyable foire d’empoigne aux premières places, avant six pilotes groupés en une seconde à mi-parcours ! Comme on pouvait le craindre, trois d’entre eux, Ugo de Wilde, Adam Eteki et Reshad De Gerus, finissaient par s’accrocher aux Combes, ce qui entraînait la montée en piste de la Safety Car. Le Français Théo Pourchaire, également meilleur Junior, n’avait plus qu’à se laisser glisser vers l’arrivée, s’imposant devant les deux Belges Esteban Muth et Ulysse De Pauw, ce dernier réussissant un tonitruant début de week-end. Une troisième joute est programmée ce dimanche à 10h35, tandis que Caio Collet, 5ème de la Course 2, est repassé devant au championnat.  

 

De victoire belge, il aurait pu en être question en Lotus Cup Europe, John Rasse s’élançant depuis la pole position, dominant ses camarades de jeu… avant de réintégrer la pitlane, en proie à une crevaison à l’arrière-gauche ! Le Hongrois Bence Balogh héritait de la tête avec son Evora GT4, avant d’être doublé par le Britannique Jason McInulty, sur une autre Evora GT4, qui remportait l’épreuve. C’est un autre Hongrois, Tamas Vizin (Exige Cup V6 R), qui complétait le podium final.

 

La première joute de la Peugeot 308 Racing Cup était particulièrement attendue, et elle a été marquée par une totale domination de la famille Clairet, avec Teddy et Jimmy survolant les débats pour s’offrir un somptueux doublé. Plusieurs pénalités, sous forme de ‘Drive Through’ (conséquences de contacts) ont marqué la course, de quoi offrir la 3ème place absolue à David Pouget. Bondissant dans le top 5 depuis la quatrième ligne de la grille de départ, le Belge Fred Caprasse était lui aussi coupé dans son élan par un ‘Drive Through’ qui le renvoyait plus loin dans le classement, avant une remontée qui le laissait en 6ème position avant d’hériter d’une pénalité de 75 secondes pour dépassement des limites de la piste. Victoire en catégorie ‘Gentlemen’ pour le Français de Belgique Laurent Richard, et 2ème place en ‘Junior’ pour son fils Amaury Richard, dauphin de Teddy Clairet.

 

Peu de rebondissements dans l’épreuve de 50 minutes réservée aux bolides de la GT Cup & LMP3 Cup. La Norma M30 de Smith-Williams rapidement retardée par un problème de fond plat, les Ligier JS P3 s’en donnaient à cœur joie, Colin Noble et Tony Wells s’imposant sous les couleurs de la prestigieuse Ecurie Ecosse devant les bolides similaires de Grimes-Mowlem et Butel-Paul. La meilleure voiture de Grand Tourisme était l’Aston Martin Vantage JMH Automotive de Nigel Hudson et Adam Wilcox, qui devançait la Ferrari 488 Challenge FF Corse de Laki Christoforou et Fulvio Mussi.

 

Quant au large peloton de l’ACNN en provenance de Pays-Bas, mélange de Porsche, de BMW et de ‘Zilhouette’ au look de BMW Z4, il s’affrontait une heure durant. Les Porsche Cup dominaient sans surprise les débats, la victoire revenant à Aart Bosman devant les autres GT3 Cup de Albert et Van Wijngaarden. A noter la présence du Belge Martin Lucas, 2ème en RS Cup au volant d’une Porsche Boxster S, qu’on n’avait plus vu en course depuis… 5 ans déjà !

 

Cette journée de samedi était également marquée par la qualification du Belcar Endurance Championship, l’occasion pour les Norma M20 FC de dominer le haut du classement, avec la #111 de De Cock-Joosen-Piessens en pole. En Belcar 2, la catégorie des GT et assimilées, pole pour la… Domec RXC d’Engelen devant les Porsche GT3 Cup de Derdaele-Saelens, Stevens-Wauters-Wauters, Bouvy-Tourneur-Coens, Kumpen-Boonen-Longin et Paque-Paisse-Meurens. Que du beau monde ! Ce qui promet une lutte de haute lutte pour la victoire 180 minutes durant. 

 

Ce dimanche, la troisième et dernière partie de Spa Euro Race 2018 proposera son lot de courses sprints avec la Lotus Cup Europe, la F4 France et la Peugeot 308 Racing Cup, d’épreuves de demi-fond avec la GT Cup & LMP3 Cup et l’ACNN, mais aussi d’endurance, avec pour conclure le programme les 180 minutes de la deuxième joute du Belcar Endurance Championship. Et l’arrivée dans le paddock dès 12h30 des voitures prenant par à ‘The Cannon Run’, de passage par Francorchamps sur leur route vers le Grand-Duché de Luxembourg. En guise d’invité d’honneur… le soleil !

Comme les années précédentes, l’accès à Spa Euro Race est absolument gratuit. Il suffit de télécharger l’invitation via le lien suivant :

http://www.racspa.be/2018/ser2018/DOCS/SER%202018/SITE/invitation-ser18%20racs.pdf

 

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site www.racspa.be , ainsi que les réseaux                         sociaux FacebookTwitter and Instagram.