PRESS

 

 

 

A l’aube d’une dernière participation aux Legend Boucles

 

Félix-Marie Brasseur : l’homme qui murmure à l’oreille des chevaux…

 

Il n’a rien d’un pilote professionnel, mais il compte parmi les incontournables de l’histoire des Boucles de Spa devenues Legend Boucles @ Bastogne. A presque 65 ans, Félix-Marie Brasseur, Verviétois d’origine, s’apprête à prendre le départ de son épreuve fétiche pour la dernière fois. Bien évidemment au volant d’une Porsche 911. « Pour moi, le sport auto, c’est uniquement les Boucles, explique celui qui continue de briller dans le monde oh combien exigeant des compétitions équestres d’attelage. Je me souviens de quelques… fêtes d’anthologie avec Alphonse Delettre et Stig Blomqvist ! Comme je suis quelqu’un de fidèle en amitié, et que les Delettre sont des amis de la famille, j’ai toujours tout mis en œuvre pour être au départ. Pour moi, il s’agit d’un des plus beaux rallyes au monde, tous les grands pilotes y sont venus, et avoir l’opportunité de se battre contre eux, sur les mêmes spéciales, c’est quelque chose de magique… »

 

Ses débuts aux Boucles, Félix-Marie Brasseur en conserve un souvenir vivace… « C’était en 1979, au volant d’une Skoda de… 32 chevaux ! L’épreuve avait été entièrement disputée sur la neige, et à l’époque, cette participation m’avait coûté 30.000 francs. Un sacré souvenir… En ’82, au volant d’une Escort, j’avais terminé 18ème du général et remporté le Groupe 2. Je me souviens aussi de ’83, des Groupe B, du passage – prémonitoire – par Bastogne, au volant d’une autre Escort. J’avais fini 7ème du général, juste derrière un certain… Juha Kankkunen, qui faisait virevolter une Opel Manta. De très grands souvenirs… »

 

Pour ceux qui n’ont pas une connaissance approfondie des choses de l’équitation et de l’attelage, Félix-Marie Brasseur, c’est trois médailles d’or au Championnat du Monde d’attelage à quatre, deux titres mondiaux en individuel, une couronne mondiale par équipes, trois médailles de bronze, deux d’argent, et deux succès lors de la Coupe du Monde. C’est aussi d’innombrables… fractures (mâchoire, colonne, épaule, mains, genoux, etc.), encourues lors de jumpings ou en débourrant de jeunes chevaux, ainsi que le titre d’Officier de l’Ordre de la Couronne. Aujourd’hui, Félix-Marie est l’entraîneur de la très officielle Equipe de France d’attelage, se retrouvant aux commandes d’une institution mondiale…

 

« Le samedi 18 février prochain, je vais donc prendre le départ des Legend Boucles pour la dernière fois, confirme Félix-Marie Brasseur. Une semaine plus tard, j’aurai 65 ans, et je pense que c’est une décision à moitié raisonnable que d’en rester là. Mon job d’entraîneur de l’Equipe de France me prend beaucoup de temps, et l’heure est venue de passer le flambeau à mes fils Jehan-Félix et Pierre-Manuel, ce dernier étant d’ailleurs Champion du Monde Junior en attelage. Pour espérer être compétitif dans un rallye tel que celui organisé par Pierre Delettre, et dont le parcours est secret, il faut du roulage. Or, en ne disputant qu’un seul rallye sur l’année, j’en manque un peu. Ce qui ne veut bien sûr pas dire que j’ai l’intention de me traîner lors de ces Legend Boucles @ Bastogne 2017 plus que prometteuses… »

 

 

D’autant que Félix-Marie, qui sera copiloté par Jehan-Félix, disposera une fois encore d’une redoutable Porsche 911 issue des ateliers de Gérard de Ville de Goyet. « Gérard est un expert de la 911, et j’estime qu’il a en permanence une longueur d’avance sur les autres, poursuit Félix-Marie. Il fait toujours ce qu’il faut, et plus important encore, il sait toujours ce qu’il faut faire quand un problème survient. Je pense donc qu’un top 15 est envisageable pour nous… Vous savez, j’ai mis un terme à ma carrière en attelage en 2015 en remportant la dernière épreuve en Championnat d’Europe. Je n’ai donc pas pour habitude de tirer ma révérence trop discrètement… »

 

Vous l’avez compris, Félix-Marie Brasseur, c’est l’homme qui murmure à l’oreille des chevaux… crottins et moteurs ! Un cas à part dans l’histoire du sport automobile belge, et surtout une personne très attachante, d’une totale authenticité, qui n’a jamais eu pour habitude de faire semblant. Quel que soit le type de défi qu’il a relevé. Le public des Legend Boucles @ Bastogne 2017 aura une dernière fois l’occasion de s’en rendre compte à la mi-février…   

(Fin)