PRESS

 

 

Traditionnel rendez-vous de fin de saison, le Racing Festival animera le circuit de Francorchamps le week-end prochain (8 et 9 octobre). Au programme : huit courses, une démo Legend et plus de 250 voitures en piste avec des pilotes venus de plus de dix pays différents.

Commençons par présenter les plus fidèles des fidèles des organisations de Pierre Delettre, la série constituant le haut de l’affiche de cette édition 2016, on parle bien sûr du Supercar Challenge.

Un peloton coloré et souvent très agité d’une quarantaine de bolides en tête duquel on retrouvera la Volvo S60 V8 Silhouette d’Henry Zumbrink, la Mosler de Berry Van Elk, la Puma RT de Henk Thuis ou encore la Ginetta LMP3 de nos compatriotes Jean-Pierre Lequeux et Marc Ueberecken.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les nombreuses Porsche, BMW, Lamborghini ou Renault Mégane de la division GTB ne seront pas loin avec le Belge Ward Sluys candidat à la plus haute marche du podium sur la M4 Silhouette partagée avec le Monégasque Chris Mattheus. Enfin, nos compatriotes joueront également la gagne dans la plus petite catégorie Sport avec la Peugeot RCZ de Christ Voet et Bart Van den Broek.

La grosse soixantaine de passionnés britanniques se tirant la bourre dans les Caterham Graduates fait aussi partie des habitués et du charme de cet « event » gratuit pour le public. Les courses de ces petites barquettes « very british » sont généralement parmi les plus disputées de la saison sur le circuit de Francorchamps.

Après une première concluante l’an dernier, le Deutscher Tourenwagen Cup (DTC) Series est de retour. Avec encore un peu plus de variété dans les marques représentées puisqu’une Clio, des Scirocco et Audi A3 sont venues s’ajouter aux déjà existantes Ford Fiesta, Mini JCW et Kia Proceed. Une DTC Series au sein de laquelle le nom le plus célèbre n’est autre que Schumacher… Cora, l’ex-femme de Ralf et maman du pilote de karting David Brinkmann qui évoluera aux commandes d’une Mini.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Scuderia Alfa Classico est l’une des grandes nouveautés de cette année avec 65 Alfa et Fiat de tous les genres et toutes les époques confiées à des pilotes issus de partout (Angleterre, France, Suède, Allemagne, Irlande, Pays-Bas, Argentine) sauf d’Italie ! Allez comprendre... Les amoureux de « bella machina » pourront (re)voir à l’œuvre des 156, 147, 155, GTV Bertone, GTV6, Alfasud, Guilia, 75, 33, Fiat Abarth 500, Punto et même une GT 937. Mamma mia…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, les amateurs de rallyes historiques n’ont pas été oubliés puisque le dimanche midi, pour l’apéro, une quarantaine d’ancêtres ayant participé aux Legend Boucles ces dernières années effectuera une démonstration. L’occasion d’admirer un plateau très éclectique tant dans les années que les marques avec des Porsche de tous modèles, BMW 325i ou 2002, Triumph Dolomite ou Spitfire, Golf GTI, MGB GT, Volvo 142, Saab 99, Daf 55, Audi 90 Quattro, Opel Ascona, Mitsubishi Lancer Evo9 ou Citroën BX et… 2CV pour un avant-goût des 24 Heures ! Et la liste pourrait encore se compléter en fin de semaine vu que c’est le RAC Spa qui invite et que l’engagement est gratuit !

Une raison de plus de venir passer un bon moment au Racing Festival le week-end prochain avec des courses programmées le samedi après-midi et le dimanche toute la journée.