PRESS

 

 

 


L'ex-Premier Ministre Guy Verhofstadt
a fait sa joyeuse entrée à Bastogne

Si la neige tombait sur Bastogne ce vendredi matin, avant que les éclaircies ne reprennent le dessus, la dernière (grosse) demi-journée réservée aux opérations de contrôle technique et administratif a permis au public présent d’apprécier la majeure partie du plateau des ‘Classic’, en plus des dernières ‘Legend’ et ‘Démo’ arrivées au cœur de la province de Luxembourg. Un défilé aussi varié que bigarré sur une Place McAuliffe qui a définitivement sacrifié à l’atmosphère conviviale à souhait des Legend Boucles 2016.

Parmi les concurrents particulièrement attendus ce jour figurait bien sûr l’ex-Premier Ministre Guy Verhofstadt, membre du Parlement européen et Président du Groupe Alliance des Démocrates et Libéraux pour l’Europe. Déjà présent l’an dernier au volant d’une Fiat Ritmo 125 TC Abarth, ce politicien à l’agenda très chargé a en effet décidé de remettre le couvert. Partant du principe qu’on ne change pas une équipe qui se fait plaisir et qui est avant présente pour passer du bon temps, Guy Verhofstadt a retrouvé son copilote Guido Devreker, mais également la structure Abarth Storica Squadra de Guy Moerenhout, lui-même présent en Fiat 131 Abarth.

Le temps d’un week-end, le Libéral flamand va donc délaisser le ‘Brexit’ et la crise des migrants pour laisser parler sa passion pour la course automobile en général, et les voitures anciennes en particulier… « L’an dernier, je devais tout découvrir, et je dois avouer que cela n’avait pas été facile, explique Guy Verhofstadt. La situation est un peu différente cette fois, puisque nous connaissons mieux les règles du jeu. Ce sera sans doute un peu plus facile, ou plutôt moins difficile. En 2015, des ennuis de pompe à essence nous avaient coûté du temps, ce qui nous avait laissés aux alentours du top 100 en ‘Classic’. L’objectif est clairement de faire mieux cette année… »

Prenant le temps d’échanger quelques mots avec le public déjà présent en masse, Guy Verhofstadt ne tarissait pas d’éloge sur le côté ‘soutenu’ des Legend Boucles, même dans la catégorie ‘Classic’… « C’est assez différent d’une épreuve telle que les Mille Miglia, que j’ai aussi eu l’occasion de disputer, poursuit le politicien, tout sourire. Ici, c’est bien plus sportif. Pour tenir une moyenne de 60 km/h sur certains tronçons, il faut vraiment pousser. Ce qui est très gai… »

 

Aucune tracasserie n’est venue perturber le passage au contrôle technique de la Ritmo 125 TC Abarth noire flanquée du numéro #222. Guy Verhofstadt et Guido Devreker s’en sont donc retournés vers la zone d’assistance pendant qu’au sein de l’équipe des contrôleurs du RACB, on entendait la réflexion suivante : « C’est pas la Fiat à Bart, c’est celle à Guy ! ». On vous le disait, l’ambiance était au beau fixe au cœur de Bastogne quelques heures avant la séance de dédicaces et la parade des voitures dans la rue commerçante de la cité du Mardasson…