PRESS

 

 

 Créée en 1953, l’épreuve routière qui s’appelait jadis les « Routes Blanches » s’élançait à l’origine de la chaussée de Waterloo, à Bruxelles. En 1966, sous l’impulsion d’Alphonse Delettre devenu le nouveau patron, le rallye émigrait dans la ville d’eau ardennaise. Un système de boucles était instauré. C’était la naissance des Boucles de Spa.

Quarante ans plus tard, son fils Pierre, qui reprit le flambeau familial en 1987, innovait en lançant, en 2006, la version historique de l’épreuve : des Legend Boucles de Spa fêtant, en février 2015, leur dixième édition, la cinquante-septième de la classique hivernale.

Et pour cet anniversaire particulier, Pierre Delettre réserve à ses fidèles et nombreux concurrents plusieurs belles surprises. La première est dévoilée ce vendredi avec l’abandon de Spa et un déménagement du cœur des « Legend Boucles » (nouvelle appellation officielle) à Bastogne.

« Il existe plusieurs raisons à l’un des plus gros changements de l’histoire de notre rallye, » explique l’organisateur ardennais. « Depuis quelques années, on se trouvait de plus en plus à l’étroit dans la cité thermale où l’on était de moins en moins bien accueilli. Je pense que l’on avait fait le tour de la question. On ne parvenait plus à réellement se renouveler. On a sillonné la région dans tous les sens. Patrick Snijers et le public ne nous en voudront pas, je crois, de ne plus disputer Creppe pour la soixantième fois. »

Rendez-vous le 21 février Place McAuliffe

Pierre Delettre et tout le RAC Spa avaient besoin d’un regain de motivation, d’un nouveau terrain de jeu qu’ils ont trouvé l’an dernier en retournant dans la région de Bastogne.

« L’accueil des Bastognards a été fantastique, » se souvient Pierre.  « On a tracé deux nouvelles RT qui ont plu aux pilotes et au public venu nombreux. Dès l’arrivée de l’édition 2014, on a évoqué la possibilité d’une future collaboration plus étroite. Et tant le bourgmestre Benoît Lutgen, son échevin des Sports Philippe Collignon, que tous les responsables locaux nous ont reçus à bras ouverts. Pour la première fois depuis longtemps, on s’est senti désirés. Je suis un homme de challenges. J’avais besoin d’un nouveau défi. Ce déménagement va donner un gros coup de boost à notre rallye et motiver aussi les équipages qui n’avaient plus besoin de roadbook tant ils connaissaient les routes par cœur. »

Si Bastogne s’illustre par son tourisme de mémoire, la ville rayonne également grâce à son dynamisme commercial – plus de 300 commerces ouverts tous les dimanches. De nombreuses attractions touristiques, un environnement préservé, des circuits balisés pour les amoureux de la nature et une gastronomie savoureuse sont autant d’atouts en faveur de la qualité de la vie.

Au niveau des événements sportifs, la ville n’est pas en reste. Chaque année, de nombreuses compétitions attirent les foules. Citons, entre autres, les 20km de Bastogne, la course cycliste Liège-Bastogne-Liège, l’European Quad Trophy, la Nuts Night Run, ou le Circuit des Ardennes, qui contribuent largement à la promotion touristique de la ville.

« 2014 était une année particulière puisque nous avons eu la chance d’accueillir, après leur premier passage il y a 30 ans, ces boucles  légendaires, qui ont à nouveau marqué le cœur de tous les férus de sport automobile que compte notre commune, » a commenté le bourgmestre Benoît Lutgen.  « Nous sommes ravis et fiers de cette collaboration qui se pérennise désormais et sommes convaincus que les Boucles à Bastogne continueront de remporter un franc succès auprès des visiteurs provenant d’ici et d’ailleurs ! 

Cochez donc déjà bien la date dans vos agendas : L’édition 2015 des « Legend Boucles » aura lieu le samedi 21 février avec un départ depuis la Place McAuliffe, et un grand chapiteau à côté du char Sherman, véritable symbole d’une ville à découvrir.

Une nouvelle étape forestière secrète baptisée Mandarine

L’autre grande nouveauté découlant de ce changement est bien entendu le parcours qui sera revu à 60 ou 70% avec, en grosse attraction, le retour d’une vraie étape forestière secrète et nocturne.

« Pour une transition en douceur, on va évidemment conserver quelques tronçons traditionnels des Boucles, » reprend Pierre Delettre. « Mais il y aura aussi pas mal de nouveautés. La plus spectaculaire sera l’instauration d’une nouvelle étape forestière, sur terre donc, que l’on parcourra une fois de nuit. Une étape secrète me rappelant la spéciale de « Kielder Forest », en Ecosse à la belle époque du RAC. Ce long tronçon sur un site privé baptisé « Mandarine » remplacera la célèbre « Clémentine » qui n’avait plus de secret pour personne. Pour le reste, on vous réserve d’autres surprises que l’on vous annoncera en temps voulu.»

Côté sportif, le règlement ne change pas et, en plus des catégories Classic (60 km/h) et Legend (80 km/h), l’épreuve reste ouverte aux voitures plus récentes de la catégorie Demo inaugurée l’an dernier. Les engagements seront ouverts le 1er novembre prochain via le site www.racspa.be.

Rendez-vous donc le 21 février 2015 pour les Legend Boucles à Bastogne. Et même avant pour une présentation officielle de l’épreuve dans le célèbre Bastogne War Museum.