PRESS

 

 

 Veillée d’armes ensoleillée pour les Spa Euro Race

 

 

Ciel bleu et thermomètre dépassant allègrement les 20 degrés, les conditions étaient idéales, ce vendredi à Francorchamps, pour la pratique du sport automobile.

Une journée d’entraînement bien remplie pour les concurrents des Spa Euro Race, le traditionnel rendez-vous du mois de juin du RAC Spa.

 

Une semaine après leurs collègues allemands et du Benelux, ce sont les 22 pilotes de la Clio Cup France qui ont pris la piste avec un meilleur temps provisoire lors des deux séances libres à mettre à l’actif d’Eric Tremoulet en 2.47.610. A noter au beau milieu de cette meute de pilotes français, la présence de notre compatriote Sami Luka, dixième en 2.49.849.

 

Une cinquantaine de Mitjet, ces petites Silhouettes venues de l’Hexagone, a également déjà tourné ce vendredi avec un meilleur chrono pour l’organisateur Jean-Philippe Dayraut en 2.33.778, 99 millièmes devant Basso. Cela déménage pas mal les Mitjet Supertourisme, la plus rapide des 2 litres (14e) étant créditée d’un bon 2.49.1, dans les temps des Clio.

 

Pas encore de séance pour les Britcar qui n’entreront en scène que samedi, mais bien déjà la qualification pour la première course de Supercar Challenge de demain à 12h50. Avec une pole signée par la Volvo S60 Silhouette V8 de Zumbrink (2.21.962), 837 millièmes devant la Dodge Viper de Van der Zwaan-de Graaff. La paire Bailey-Schulz sur sa McLaren complétait le podium.

A noter les bonnes performances des Belges avec la 6e place de la Ferrari 458 GT3 de Louis Machiels et Nick Hommerson, la 8e de la 458 Curbstone de Patrick Van Glabeke et Frédéric Jonkheere (premiers en GT) et la 21e de la BMW M3 Silhouette de Steve Van Bellingen et Ward Sluys, troisièmes en GTB. Patrick Lamster et Marc Neyens ((Porsche 997 Cup) sont 19emes, Luc De Cock associé à Cor Euser 26èmes et deuxième de classe SSD sur la Lotus Evora, Quick et Bonneel (BMW M3 E92) 29èmes, le duo Verhelst-Verheyen (Porsche) 32eme, Guino Kenis et Joël Schuybroek (BMW M3 GT4) 38èmes ou encore Voet-Van Den Broek, 53èmes sur leur Clio 3.

 

Enfin, la journée s’est clôturée par la séance qualificative des Formula Renault 2.0 Alps et la pole du jeune Néerlandais Nick De Vries. En 2.18.041, le leader du championnat devançait de près de 9 dixièmes le pilote sorti du karting Charles Leclerc. Trente-deux monoplaces sont attendues demain à 11h15 au départ de la première course du week-end.