PRESS

 

 

 Grande nouveauté de cette édition 2014, la centaine de concurrents Legend sera précédée d’une dizaine de très belles autos d’époque évoluant dans une catégorie baptisée DEMO. Les concurrents de cette démonstration ne défieront pas le chronomètre. Aucune moyenne imposée donc au contraire bien sûr du timing (il ne faudra pas prendre une minute de retard). L’assurance de bien chauffer les spectateurs et les objectifs des photographes avant le passage de la vraie course.

« L’idée de départ est de montrer au public de notre rallye des autos devenues historiques qu’ils n’ont plus l’occasion de voir souvent, » explique l’organisateur Pierre Delettre. « Notre catégorie DEMO rassemble les Groupe B et Groupe A d’après 1986 non éligibles pour les Legend. Pour une première, nous avions misé sur quinze autos. On en a un peu moins pour deux raisons principales : d’abord le fait que nous mettons sur pied un rallye hivernal. Certains pilotes collectionneurs ou 100% amateurs ne veulent pas risquer d’abîmer leur auto sur la neige ou avec le sel. Et puis nous mettons l’accent sur la sécurité et le look. Nous avons refusé plusieurs dossiers. Pas question d’accepter n’importe quoi dans cette exhibition. On ne veut que des autos qui ont une histoire, un pedigree ou évoquent des souvenirs pour le public spadois. »

Ce qui sera assurément le cas pour la dizaine de sélectionnés avec en tête, en voiture ouvreuse et « guest star », un magnifique cadeau offert conjointement par les heureux passionnés Christian Kelders et Christophe Jacob : une MG Métro 6R4 Groupe B confiée aux mains expertes de Marc Duez et bien sûr habillée d’une robe rouge et blanche comme en 1986. Ah que de bons souvenirs ! Quel bruit et quel show assuré. Avec en prime l’humoriste Renaud Rutten dans le baquet de droite, le grand va certainement beaucoup rire. Et nous aussi. Il ne faudra assurément pas pointer en retard pour ne pas risquer de rater le numéro d’équilibriste de cette voiture ouvreuse exceptionnelle qui sera la seule à parcourir la célèbre étape forestière.

Dans la foulée, le Canadien de Monaco (ex-Liège) Philippe Olczyck nous fera découvrir sa Peugeot 205 Turbo 16 Evo1 couleurs usine. Un bijou également. Deux autres Groupe B seront au départ avec les magnifiques Audi Sport Quattro au look Audi Sport regorgeant de puissance des Flandriens Marc Ver Eecke et Cédric Vandeburie (S1).

Rien que pour ces quatre autos-là, vous ne regretterez pas le déplacement. Mais il y a aura également cinq ou six belles Groupe A. A commencer par la Subaru Impreza 555 ex-Prodrive (celle pilotée à Spa par Paul Lietaer en 1995) acquise par l’ex-champion de Belgique Laurent Verhoestraete fêtant son retour en spéciale. Le régional de l’étape Maxime Fannoy pilotera, lui, un mulet Impreza de l’époque mis aux couleurs Crack.

Jean-Pierre Vannerum nous présentera de son côté sa superbe Toyota Celica 4WD ex-TTE déjà vue à l’Eifel Rally. Enfin deux autres magnifiques voitures nous viennent de l’étranger avec la BMW M3 Motul (version Chatriot) du Français Frédéric Douart et la Ford Sierra Cosworth 33 Export ex-Auriol rachetée par le Britannique John Morgan. Un autre exemplaire, moins original mais aux couleurs Belga, devrait être de la partie avec Dieter Vermersch.

Voilà, pour une première, l’affiche de notre DEMO a plutôt fière allure. Et pourrait donner des idées à d’autres. L’ex-pilote d’usine français Philippe Wambergue retape déjà une BX et nous a promis d’essayer d’être présent en 2015. On espère aussi pouvoir attirer une Ford RS200 identique à celle pilotée en 1986 par un certain Robert Droogmans.