PRESS

 

 

 Le Supercar Challenge en vedette ce week-end au Racing Festival

 

Disputé cette année sur seulement deux jours, le Racing Festival fera, le week-end prochain, la part belle aux Grand Tourisme et Tourisme du Supercar Challenge.

Depuis quelques saisons déjà, les concurrents de l’ex-Dutch Supercar Challenge sont devenus des habitués des meetings organisés par le RAC Spa. En 2012, cette discipline est montée en puissance avec l’organisation d’un véritable championnat Benelux où l’on retrouve une majorité de pilotes néerlandais bien sûr, mais aussi une bonne dizaine de Belges et quelques concurrents britanniques. Véritable Belcar de la belle époque à la sauce hollandaise, la formule Supercar est assez forte aujourd’hui pour ne plus jouer les courses annexes mais bien tenir une place de choix avec une soixantaine de voitures de tous genres en piste pour deux manches d’une heure, l’une le samedi et l’autre le dimanche.

Corvette, Viper, Ferrari, Porsche, Mosler, McLaren et autres Aston ou plus exotique Praga luttent pour la victoire au général dans la catégorie Super GT, tandis que les Volvo, Mazda, BMW ou Lotus bataillent en GT. S’ils ne peuvent viser cette année le classement général, les pilotes ou préparateurs belges jouent la gagne dans les différentes catégories avec un beau duel en division GT, comme en BTCS jadis, entre la Volvo S60 Silhouette Delahaye du Français Pierre-Etienne Bordet (172 points) et la BMW M3 Silhouette de Steve Vanbellingen et Ward Sluys, nouveaux leaders (194) depuis le dernier meeting de Zandvoort. Patrick Lamster et Marc Neyens (en tête du classement GTB), Werner Van Herck, Luc De Cock (leader en Super Sport sur sa petite Lotus) ou Jimmy Adriaenssens (SEAT) montent également régulièrement sur les podiums de cette série à succès désormais bien connue dans notre pays.

Se produisant pour la première fois dans le cadre du Racing Festival, la Speed EuroSeries est nettement plus méconnue. A l’image de ce qui se faisait autrefois chez nous, elle rassemble toute une série de petits prototypes comme les Radical SR3 et SR8, des Wolf, Ligier, Tiga, Praga ou une plus originale Gibson GH19. Un peloton renforcé par les Superlight néerlandaises à découvrir. D’autant que quelques concurrents belges devraient les rejoindre.

Enfin, les fidèles de notre événement savent déjà comme l’imposant peloton des Caterham Graduates peut être animé. On les retrouvera avec plaisir. Et entre passionnés on appréciera avec eux le spectacle varié de ce Racing Festival pour lequel l’entrée au public est gratuite.