PRESS

 

 

 Spa Euro Race – 7-8-9 juin 2013

 

Cela va chauffer à Francorchamps

 

Après le coup d’envoi à Zolder et l’escapade bourguignonne de Dijon, les pelotons du BRCC Sprint et du BRCC Endurance se retrouvent pour la première fois à Francorchamps ce week-end dans le cadre de Spa Euro Race avec des plateaux étoffés et plusieurs bonnes nouvelles, à commencer par des prévisions météorologiques estivales (on annonce du soleil et 23-24 degrés).

 

Voilà qui a visiblement donné l’envie à certains concurrents roulant casque au vent de rejoindre les concurrents du BRCC Sprint. Ainsi huit « barquettes » Westfield viendront grossir la grille lors de la cascade de quatre sprints programmée dimanche. Cette course dans la course opposant des spécialistes comme Jef Van Mechelen, Patrick Engelen, Pierre Habran, Karel Keuker, Patrick Dubois ou Thierry Labeye ne manquera pas d’intérêt.

 

Toutefois, elle ne perturbera pas la lutte au sommet de la hiérarchie entre les quatre Ginetta G50 des frères Edouard et Guillaume Mondron, Pierre Piron, Yvan Muller et Jean-Marc Ueberecken-Jean-Pierre Lequeux, et les Silhouettes comme la GC-10 V6 du leader du championnat Michael Schmetz ainsi que ses sœurs confiées à Christophe Anquetil (GC également), Franck Radet (E Race) et au nouveau venu Bernard Dandrifosse (MTE).  Ce duel sera arbitré par les GT4 de nos amis français André Grammatico-Pierre-Brice Mena (BMW M3) et de Philippe Huart (Porsche 997), mais peut-être aussi par les BMW Tourisme de Christophe Pampel (M3) et du revenant Guino Kenis (au volant d’une 130i propulsée par un moteur 3.2L de M3).

 

Avec en prime les SEAT Leon Supercopa de Kevin Caprasse, Grégory Paisse, Nicolas Jussy et la paire John Pilette-Jacques Naniot ainsi que la Mazda 3 du Suisse Patrick Gnos, on devrait compter vingt-quatre bolides au premier des quatre départs. Le sprint est lancé…

 

On enregistre également l’arrivée de quelques concurrents supplémentaires en BRCC Endurance pour l’épreuve de trois heures dont le coup d’envoi sera donné samedi à 17h50. En attendant le retour de la Volvo S60 V8 Delahaye en lever de rideau des 24 Heures de Spa, ce week-end verra sans doute l’entrée en scène d’une seconde Audi R8 LMS Ultra en version Blancpain 2013 (sauf les pneus Michelin) alignée par le WRT. Pour l’heure, on ne connaît pas encore les noms des pilotes qui prendront le volant de cette seconde voiture engagée en GT Pro Evo, la plus haute classe acceptée en BRCC.

 

Victorieuse à Dijon malgré un long temps d’arrêt, l’Aston Martin Vantage GPR du trio Tim Verbergt-Damien Dupont-Bert Redant ne sera donc pas la seule GT Pro Evo dernière génération à devoir passer 8’45’’ dans la pitlane. Mais, comme on a pu le constater lors des deux premiers rendez-vous, ce lourd handicap n’écarte pas forcément les voitures les plus rapides de la lutte pour la victoire. L’équilibre trouvé par Jean-Pierre De Backer, le responsable technique du RACB Sport, offre des courses disputées et indécises jusqu’au bout mettant aux prises une dizaine de candidats au podium, ce qui n’est pas mal du tout pour une compétition nationale.

 

Survoltés en France sur l’ancienne DBRS9, Michael Schmetz et Pierre Grivegnée viseront un nouveau doublé pour la marque britannique et le team GPR. Mais sur le toboggan spadois, il faudra aussi compter avec la puissante Dodge Viper Brass Racing de Jeffrey Van Hooydonk-Jerry De Weerdt, l’Audi R8 LMS 2010 PK Carsport des leaders du championnat Anthony Kumpen-Bert Longin-Maarten Makelberge et bien sûr la Porsche RS ProSpeed du champion Fred Bouvy et ses équipiers Damien Coens et Didier Grandjean, pointés à une unité seulement (83 à 82) des leaders du championnat.

 

Toutes ces voitures sont engagées en GT Pro, une catégorie où on note aussi le retour de la Ferrari F430 du Curbstone FMA Racing de Raf Vleugels, Patrick Van Glabeke et Pol Stoffel ; elles devront passer un minimum de 5’30’’ dans la pitlane, soit 3’15’’ de moins que la Vantage et la R8 2013.

 

Sur trois heures, avec un arrêt de moins et 3’40’’ d’arrêt seulement, les GT Cup – et plus spécialement la Porsche 997 du Belgium Racing de Dylan Derdaele, Kenneth Heyer et Chris Mattheus (dont le retard au championnat n’est que de 2 points…) – auront aussi leur mot à dire, tout comme éventuellement la Ferrari F458 Challenge des frères Frank et Hans Thiers, la Porsche 997 MExT de Dirk Van Elslander (de nouveau secondé par Koen Wauters) et la seule Silhouette Pro Evo de Sarah Bovy, très en verve à Dijon, qui sera cette fois épaulée par le rapide Grégory Servais. 

Après le Trophée de Bourgogne, Dylan Derdaele reste par ailleurs en tête du championnat Junior, devant Michael Albert et Martin Van Hove (leaders en GT Challenger).  Viennent ensuite Guillaume Mondron, Damien Dupont,  Sarah Bovy (qui a gagné le Ridley Junior Trophy à Dijon),  Bart Van Haeren (2ème en GT Challenger, qui partage cette fois sa Porsche avec Henk Haane) et les Skylimit Girls, Charlotte Maes, Karen Vaes et Sarah Ganser.

Au total, avec les Ginetta et SEAT – où Sven Van Laere partage la 1ère place en Tourisme Pro avec Nicolas Jussy – se battant dans leur catégorie, on attend entre vingt-cinq et trente autos. C’est clair : le BRCC, en plus de proposer des joutes animées, gagne de plus en plus de crédit. Au fil des meetings, le Belgian Racing Car Championship voit certains anciens revenir et de nouveaux concurrents goûter à l’ambiance de la compétition nationale.

 

Les organisateurs s’en réjouissent et continuent à multiplier les efforts pour que tout le monde passe un bon week-end de compétition automobile lors d’un Spa Euro Race qui aura l’allure d’un véritable Super Meeting avec sept séries (Mitjet, GT Tour, FR2.0 Alps, Supercar Challenge et F4 en plus de nos championnats) et non moins de dix-huit départs en deux jours, tout cela sous le soleil et avec une entrée gratuite.

 

Le BRCC à Francorchamps ces samedi et dimanche : un rendez-vous à ne surtout pas manquer.

 

Championnat Sprint: 1. Michaël Schmetz 84 ; 2. Gregory Paisse 70 ; 3. Edouard Mondron-Guillaume Mondron 60,5 ; 4. Nicolas Jussy 58 ; 5. André Grammatico 55 ; 6. Christophe Pampel 44,5 ; 7. Pierre Piron 44 ; 8. Claudie Tanghe-Vincent Vandenabeele 36 ; 9. Kevin Caprasse 35,5 ; 10. Philippe Huart 30,5 ; etc. 

 

Championnat Endurance: 1. Anthony Kumpen-Bert Longin-Maarten Makelberge 83 ; 2. Fred Bouvy-Damien Coens-Didier Grandjean 82 ; 3. Dylan Derdaele-Kenneth Heyer 81 ; 4. Michaël Albert-Martin Van Hove 77 ; 5. Pierre Grivegnée-Michaël Schmetz 75; 5. Edouard Mondron- Guillaume Mondron 70; 6. Frank Thiers- Hans Thiers 69 ; 7. Damien Dupont-Bert Redant-Tim Verbergt 61 ; 8. Sarah Bovy 59 ; 9. Nicolas Jussy 57; 10. Sven Van Laere 55, etc.

 

BRCC Junior Championship: 1. Dylan Derdaele 81; 2. Michael Albert-Martin van Hove 77;  3. Guillaume Mondron 70; 4. Damien Dupont 61; 5. Sarah Bovy 59; 6. Bart Van Haeren 55 ; 7. Charlotte Maes, Karen Vaes, Sarah Ganser 40; 8. Kevin Caprasse 35; 9. Christoff Corten 31; 10. Pierre-Brice Mena 16,5 ; etc.