PRESS

 

 

  

Entrée gratuite ce week-end pour dix huit courses au Spa Euro Race

 

BRCC, GT Français, F4, Mitjet, FR2.0, Supercar, voilà un Supermeeting

 

Avec dix-huit courses au programme, sept séries, plus de 200 voitures et 250 pilotes, l’édition 2013 de Spa Euro Race s’annonce comme un grand cru à déguster son modération durant trois jours ces vendredi, samedi et dimanche. Avec en prime le retour –ou plutôt l’arrivée - d’une météo estivale, Francorchamps devrait encore attirer du monde le week-end prochain.

 

La principale nouveauté, bien sûr, est le retour de nos deux championnats nationaux qui redonneront des couleurs noir jaune rouge à un événement très européen. Avec la course d’endurance de 3 heures du Belgian Racing Car Championship, samedi en début de soirée, et la succession des quatre sprints du BRCC dimanche à partir de 11h30, les amateurs de courses belges pour GT, Silhouettes et Tourisme y trouveront d’autant plus leur compte que l’entrée est totalement gratuite. Les Bouvy, Longin, Kumpen, Van Hooydonk, Verbergt, Mondron, Schmetz and co devraient s’en donner à cœur joie sur notre toboggan ardennais au volant de Porsche, Aston Martin, Audi R8 (avec une auto engagée par WRT pour l’un des propriétaires de l’équipe, Yves Weerts, avec un équipier encore à désigner), Dodge Viper, Ferrari ou Ginetta.

 

Mais, l’on retrouvera aussi une bonne dizaine de pilotes du cru au sein du Supercar Challenge, des fidèles de Spa Euro Race. Et en matière de show, nos voisins néerlandais savent y faire en proposant un plateau riche, varié et souvent très animé.

 

On se réjouit aussi du retour de la Formula 4 française anciennement baptisée Formula Academy. Un sympathique peloton de petites Formule Renault 1.6 au sein duquel on retrouvera notre tout jeune (il fête ses 17 ans ce mois) lauréat du volant karting RACB, Neal Van Vaerenbergh. Après avoir supporté Stoffel Vandoorne dimanche dernier aux World Series, nul doute que la dernière recrue du RNT tentera de l’imiter en s’imposant dès sa découverte de l’anneau spadois.

 

Propulsée par un plus puissant moteur 2 litres, les FR 2.0 Alps nous viennent d’Italie et réunissent pas mal de jeunes loups de l’Eurocup tels que les Français Matthieu Vaxivière ou Williams Vermont et l’espoir néerlandais Nyck De Vries, déjà sous contrat McLaren. Au total, sept teams de l’Eurocup ont laissé leurs camions dans le paddock depuis hier et enchaîneront deux week-ends de courses chez nous.

 

Enfin, les deux dernières nouveautés pour notre meeting nous viennent de France avec le célèbre GT Tour et les débuts des Mitjet Supertourisme 2 litres.

 

Le championnat de France de voitures de Grand Tourisme rassemble une petite trentaine de GT3 représentant sept marques : McLaren, Ferrari, Porsche, Audi (avec encore l’Audi WRT), BMW, Nissan et Aston Martin. Avec un ex-pilote de F1 en la personne Olivier Panis, des références comme Anthony Beltoise (sur la McLaren du Sébastien Loeb Racing) ou des « people » qui savent mettre des gaz et connaissent déjà bien notre circuit comme Fabien Barthez ou David Hallyday.

 

Quant aux Mitjet Supertourisme, des grosses Legend Car avec un châssis tubulaire et des carrosseries de Silhouettes propulsées soit par un nouveau moteur 2 litres 16 soupapes de 235 chevaux soit par moteur 1300cc de moto, elles représentent une solution d’avenir, choc et pas cher, qui pourrait donner des idées à des pilotes ou organisateurs belges