PRESS

 

 

 AVEC DES DÉMONSTRATION GRATUITES DE LA F1 RED BULL-RENAULT

 

Tous derrière Stoffel Vandoorne à Francorchamps !

 

Retardée de trois quarts d’heure en matinée en raison du brouillard et de la pluie, émaillée par les drapeaux rouges, la première journée de préparation des World Series by Renault à Francorchamps s’est achevée ce vendredi avec l’unique séance qualificative au menu pour l’Eurocup Renault Clio. Et une première pole pour Salvatore Arcarese. Diminué, Stéphane Lémeret s’est classé septième deux places devant le débutant bruxellois Sami Luka.

 

En Mégane Trophy, après un festival signé Mike Verschuur sur piste détrempée, c’est Mirko Bortolotti  qui a décroché la meilleure performance du jour avec un chrono de 2.26.752.

 

Trente-neuf jeunes loups ont participé aux essais de l’Eurocup Formula Renault 2.0 avec un meilleur temps, sur piste séchante, à mettre à l’actif du Français Williams Vermont, sept dixièmes devant l’espoir néerlandais et protégé McLaren Nick De Vries. En proie à des soucis de boîte de vitesses en matinée puis de coupures moteur en raison d’un faisceau électrique inondé, le revenant liégeois Benjamin Bailly a finalement été crédité d’un encourageant dixième temps mais à plus de quatre secondes… Autant dire rien de bien significatif. « Mais le châssis marche, » se réjouit l’ex-champion de F4 visant le podium.

 

Dans la catégorie reine des Formula Renault 3.5, on attendait bien sûr notre compatriote Stoffel Vandoorne. Et le pilote du RACB National Team ne nous a pas déçus en signant tout d’abord le meilleur temps sur piste mouillée 131 millièmes devant son jeune rival Kevin Magnussen, leader du championnat 14 unités devant notre Belge. Soutenu par son ex-champion du monde de rallye de papa, Carlos Sainz Jr pointait au 5e rang et Antonio Felix Da Costa seulement au 9e.

 

L’après-midi, sur le sec, notre espoir s’est classé 4e à 201 millièmes du récent vainqueur monégasque Nico Muller. Kevin Magnussen et Antonio Felix Da Costa ont respectivement signé les 2e et 3e chronos. Les favoris sont fidèles au rendez-vous.

 

« Oui, les écarts sur le plus long circuit du championnat sont très serrés ce qui promet une séance qualificative très disputée, » confie notre champion d’Europe de Formula Renault 2.0, meilleur « rookie » de la journée. « J’espère partir sur une des deux premières lignes et donc me qualifier dans les deux premiers de ma série qualificative. L’objectif du week-end est de monter à deux reprises sur le podium et surtout de réduire l’écart me séparant de Magnussen au championnat. Si je peux gagner comme en 2010 en F4, je ne m’en priverai pas.» 

 

Avec les bons temps de Stoffel Vandoorne et le retour du soleil annoncé pour ce week-end, Francorchamps devrait faire le plein pour cette sixième édition spadoise des World Series. D’autant qu’en plus des huit courses au programme ces samedi et dimanche (quatre chaque jour avec un programme débutant à 9h00 par les qualifications des FR2.0), les animations en piste comme dans le paddock ne manqueront pas. Avec, bien sûr, en point d’orgue, les deux démonstrations quotidiennes de la Red-Bull-Renault RB7 championne du monde de F1 en 2011 aux mains du réserviste et ex-pilote de GP Sébastien Buemi.

 

Enfin, sachez que le pilote Caterham-Renault en GP 2013, le Néerlandais Giedo Van der Garde, ancien champion des World Series, sera également en visite à Francorchamps ce dimanche où il pourra rencontrer le nouveau Junior roulant aux couleurs vertes de son team, Aurélien Panis, également supporté par son papa.

 

Pour rappel, les parkings sont gratuits et les entrées peuvent toujours être téléchargées sur www.renault.be.