PRESS

 

 

 

Au rendez-vous des "gros cœurs"

27/05/2013

De par son tracé, son histoire, son ambiance, Spa-Francorchamps est un des circuits préférés des pilotes et des fans de sport automobile. Rien d’étonnant, dès lors, à ce que la manche belge des World Series by Renault soit devenue un des temps forts de la saison… Pour la première fois, les quatre championnats internationaux organisés par Renault Sport Technologies seront réunis à l’occasion d’un meeting qui s’annonce haut en couleurs.

En 2005, le tout premier meeting de World Series by Renault avait été organisé en Belgique, mais sur le circuit de Zolder. Depuis 2007, c’est dans l’Ardenne Belge que se dispute l’une des plus belles manches du calendrier devant un public toujours nombreux.

Pour la première fois de la saison, les quatre catégories seront présentes en piste. La Formula Renault 3.5 Series, l’Eurocup Formula Renault 2.0, l’Eurocup Mégane Trophy et l’Eurocup Clio se partageront le tracé ardennais avec de nombreuses animations. Deux pilotes F1 sont attendus. Le Suisse Sebastien Buemi mènera l’Infiniti Red Bull Racing F1 Show. Le Néerlandais Giedo Van der Garde, champion de Formula Renault 3.5 Series en 2008 et pilote Caterham F1 Team cette saison, sera également présent.

Au cœur du circuit, le Village Renault permettra aux spectateurs de découvrir d’autres univers. Le public pourra découvrir l’ensemble de la gamme Renault, y compris Captur, et se plonger dans l’histoire de la marque avec le Couloir du Temps. Les zones thématiques Alpine, Circuit, Clio et Rallye font le lien entre le passé, le présent et le futur. Au niveau du Paddock F1, le Village Enfants – avec des châteaux gonflables et un atelier de sensibilisation à la sécurité routière – sera installé à côté de l’exposition Z.E. consacrée aux véhicules électriques de Renault. L’ambiance sera davantage consacrée à la compétition dans le Paddock Sport. Les passionnés pourront y retrouver les simulateurs Renault Sport et Michelin, le Pit Stop Challenge, l’espace dédié à Infiniti Red Bull Racing ainsi que des démonstrations du Red Bull Street Style.

Formula Renault 3.5 Series : Sur les terres de Stoffel Vandoorne

Après Monza, Motorland Aragón et Monaco, une première hiérarchie s’est dégagée en tête du classement général. Dans les points à l’arrivée de chacune des cinq courses déjà disputées, Kevin Magnussen (DAMS) a pris le contrôle du championnat devant Stoffel Vandoorne (Fortec Motorsports). Quatrième à Monaco tandis que son rival ne faisait pas mieux que neuvième, le Danois a porté l’écart à 14 points.

Sur ses terres, Vandoorne compte bien renouer avec le succès pour combler tout ou partie de son retard ! Soutenu par le RACB depuis le début de sa carrière, le Champion en titre de l’Eurocup Formula Renault 2.0 est particulièrement motivé par un rendez-vous où il sera la coqueluche du public.

Troisième du classement général après sa victoire en Principauté, Nico Müller (International Draco Racing) compte déjà 30 points de retard sur le leader. Il devra donc aligner de nouveaux bons résultats pour s’inviter définitivement dans la course au titre.

Le constat est sensiblement le même pour Antonio Félix da Costa (Arden Caterham), Arthur Pic (AV Formula) et Will Stevens (P1 by Strakka Racing), qui doivent faire preuve d’une plus grande régularité pour se rapprocher du duo de tête. Révélation du meeting de Motorland Aragón, le Russe Sergey Sirotkin (ISR) cherchera lui aussi à rester dans le groupe de tête.

Eurocup Formula Renault 2.0 : Matthieu Vaxivière en ligne de mire

Auteur d’un grand chelem à Motorland Aragon, Matthieu Vaxivière (Tech 1 Racing) a fait le plein de points pour débuter la saison. Mais le pilote Tech 1 Racing sait que ce début de championnat parfait en fait une cible privilégiée pour ses nombreux concurrents.

Montés sur le podium en Espagne, Esteban Ocon (ART Junior Team) et Egor Orudzhev (Tech 1 Racing) sont les premiers poursuivants du Français, même s’ils sont déjà relégués respectivement à 24 et 26 points.

Parmi les autres prétendants, les Britanniques Jake Dennis (Fortec Motorsports) et Oliver Rowland (Manor MP Motorsport), le Colombien Oscar Tunjo (Josef Kaufmann Racing) et les Français Pierre Gasly (Tech 1 Racing) et William Vermont (ARTA Engineering) auront l’objectif de marquer de gros points en Belgique.

En l’absence de manche néerlandaise, Steijn Schothorst (Josef Kaufmann Racing) et Nyck de Vries (Koiranen GP) évolueront quasiment à domicile. Fort d’une belle victoire lors du Formula Renault 2.0 Pau Trophy il y a quelques jours, Luca Ghiotto (Prema Powerteam) aura l’occasion de confirmer sa forme du moment.

Au milieu d’un peloton de 42 monoplaces, quelques pilotes détenteurs de ‘wild cards’ seront à surveiller. C’est particulièrement vrai pour l’Italien Antonio Fuoco (Prema Powerteam), actuellement leader de la Formula Renault 2.0 ALPS.

Eurocup Mégane Trophy : Duel italien

Si l’Italien Mirko Bortolotti (Oregon Team) est sorti vainqueur des deux premières manches de la saison à Motorland Aragon, son équipier et compatriote Kevin Gilardoni (Oregon Team) a montré sa capacité à résister au nouvel homme fort de la discipline.

Troisième de l’Eurocup Mégane Trophy en 2012 sans la moindre victoire, le pilote de 21 ans espère enfin monter sur la plus haute marche du podium. Un succès à Spa-Francorchamps serait pleinement mérité.

Egalement engagé par Oregon Team, Kelvin Snoeks s’est révélé en Espagne. Mais l’équipe italienne devra surtout se méfier de la colonie néerlandaise menée par Jeroen Schothorst et Mike Verschuur (McGregor by Equipe Verschuur) et par le jeune Max Braams (Las Moras by Equipe Verschuur).

Côté Tchèque, on compte sur Erik Janis et Jakub Knoll (Gravity Charouz) pour donner la réplique. Enfin, les Français du Team Lompech Sport reçoivent le renfort de Steven Palette aux côtés de Jean-Charles Miginiac.

Eurocup Clio : Pedala et Files déjà en ligne de mire

Après un premier rendez-vous couronné de succès à Imola, l’Eurocup Clio rejoint les World Series by Renault à Spa-Francorchamps.

En Italie, une première hiérarchie s’est déjà dessinée. Le Britannique Josh Files (Team Pyro) et l’Italien Massimiliano Pedala (Composit Motorsport) se sont partagés les deux premières victoires, creusant un léger écart sur leurs principaux poursuivants. Sur le podium à Imola, le Danois Thomas Fjordbach (Polar Seafood Racing) a également montré qu’il s’était rapidement adapté à Nouvelle Clio Cup et son moteur 1.6 turbo.

Actuel troisième du classement général avec une deuxième place dès la première course, Nicolas Milan fera l’impasse sur la manche belge. En revanche, le tenant du titre Oscar Nogues (RMS Engineering), hors des points lors des deux premières courses, sera bien là avec la ferme intention de redresser la barre.

Parmi une impressionnante liste de trente-huit engagés, deux évolueront à domicile. Les Belges Sami Luka (Milan Competition) et Stéphane Lémeret (Team Lompech Sport) seront en position de force devant leur public.

Un meeting à vivre dans les tribunes ou à la télévision

Pour assister au meeting, les invitations gratuites sont toujours disponibles en téléchargement sur www.worldseriesbyrenault.com.

Les deux courses de Formula Renault 3.5 Series seront diffusées en différé le dimanche 2 juin sur Eurosport (8h30 et 22h30) et Eurosport France (8h30 et 23h30).