PRESS

 

 

  

Snijers forfait…

 

Mikko Hirvonen tête d’une affiche cinq étoiles

 

Malgré la crise et les multiples difficultés rencontrées par tous les organisateurs aujourd’hui, les Legend Boucles de Spa, véritable machine à remonter le temps, continuent à rencontrer un succès historique.

 

Ce samedi, ils devraient être un peu plus de 250 équipages au départ de Spa pour 16 RT. De quoi attirer à nouveau plusieurs dizaines de milliers de fans, des anciens nostalgiques mais aussi de plus en plus de représentants de la nouvelle génération découvrant le fabuleux spectacle sonore et visuel des Gr.B ou propulsions d’antan.

 

Malgré un début de saison calamiteux en WRC, le N°2 Mondial Mikko Hirvonen, l’homme qui doit succéder à Loeb en tant que leader chez Citroën, est tout heureux de découvrir notre pays, l’ambiance très chaleureuse des Boucles, l’Historic et bien sûr sa Visa 1000 Pistes.

Même si un léger dégel est annoncé (mais il reste encore pas mal de neige sur le parcours) pour samedi et s’il découvre le tracé aujourd’hui en reconnaissances, Mikko est certainement à pointer parmi les favoris dans la catégorie des Legend où il faudra, rappelons-le, tenter de respecter une moyenne de 80 km /h. Ce qui, vu les conditions, ne s’annonce pas facile du tout. A défaut de flocons, les pénalités risquent donc de tomber…

 

Face à la star Hirvonen, les quatre autres tractions intégrales de pointe ont la cote. On pense aux deux autres Visa 1000 Pistes du patron de Citroën Racing Yves Matton et du quintuple lauréat des 24H de Spa Eric Van de Poele, mais surtout aux deux grosses Audi Quattro Gr.4 du double vainqueur des 24H du Mans et Champion du Monde d’endurance André Lotterer, et de Bruno Thiry (pour autant que les nombreux soucis rencontrés en tests aient été résolus), déjà lauréat en 2010 des Legend sur une monture de ce type.

 

Du côté des deux roues motrices, la Lancia 037 Rally du gentleman driver Christian Kelders constitue assurément l’attraction. Cela fait vingt-sept ans qu’on n’avait plus vu cette mythique Groupe B rouler sur nos terres. Un deuxième exemplaire du Milano Racing est présent à Spa. Mais il restera, hélas,  au parc d’assistance. Alors qu’il n’avait pas encore pu réunir plus que la moitié du budget hier soir, Patrick Snijers a appelé l’organisation ce matin pour nous raconter qu’il s’était cassé la clavicule en partant pour Spa…

La légendaire Stratos Gr.4 du Britannique Steve Perez et la « petite » Beta Monte-Carlo du tenant du titre et régional de l’étape Jean-Pierre Van de Wauwer ont également leur lot d’aficionados. Dommage que l’importateur ne vaille même pas la peine qu’on le cite tant il fait peu (en fait rien) pour le sport automobile et toutes des retombées médiatiques qu’il ne mérite pas.

 

On suivra aussi de très près le spectacle offert et la bataille dans la coupe Ford entre les Escort de Thierry Neuville, François Duval, Marc Duez, Kevin Demaerschalk, Fred Bouvy, Stouf ou l’espoir français Mathieu Arzeno, autant de clients pour le podium.

 

Toujours énormément de Porsche (45) mais un peu moins de candidates à la victoire cette année. Citons juste celles des anciens lauréats Bernard Munster et Renaud Verreydt, ce dernier qui aura la particularité d’être assisté par le jeune chanteur belge Jali dont ce seront les débuts en tant que copilote. Pour les Brasseur, Bouche, Reuter, Chantriaux, Mondron, Chavan et autres un Top 15 constituerait déjà un bon résultat.

 

Parmi les candidats aux accessits, on n’oubliera pas de citer les Opel de Chris Van Woensel (Manta 400), Cédric Cherain (Manta), Marc Timmers (Manta), le Français Jean-François Mourgues ou le Suédois Per-Gunnar Andersson sur l’Opel Ascona N°13 du « Pilote Mystère », mais aussi la VW Golf II Gr.A ex-usine de l’espoir néerlandais Kevin Abbring.

Enfin, les amateurs de belle mélodie et de jolies femmes ne résisteront pas aux passages, avec le numéro S1 soit sept minutes avant les concurrents et hors classement, de la Porsche 911 Grand Raid de Stéphane Henrard.

 

Tout ce beau petit monde en découdra ce samedi sur 16 RT à disputer entre 8h45 et 00h26. Côté parcours, rien que du classique avec une traversée de la célèbre Clémentine bien sûr mais aussi deux shows sur le domaine de Bilstain (la première à 12h45 en direct sur Télévesdre, Motors TV et en streaming sur la RTBF) et des passages dans Creppe, La Redoute, Stoumont, Basse Bodeux et Wanne. Pour connaître les numéros des concurrents, les horaires et les plans des RT, un programme complet de 64 pages sera vendu 10 euros en dix-sept points stratégiques.

 

Ceux qui ne peuvent se rendre sur place pourront suivre l’évolution de la course et les classements sur le site www.racspa.be via lequel ils pourront se brancher sur notre webradio animée par Christian Lahaye et les élèves de l’école de Haute Technologie de Liège.